Risotto de St Jacques et crevettes

Bonjour les gourmands et gourmandes!

Après vous avoir parlé de l’apéro mardi avec les feuilletés chèvre, oignons caramélisés et roquette, je vous propose aujourd’hui de compléter le repas avec un risotto de St Jacques et crevettes.

Ce plat ne vous fait pas saliver? J’ai envie d’en manger de nouveau très rapidement!

Un repas tout simple mais délicieux.

Ici nous raffolons de risotto (et de la polenta) et avec celui ci nous nous sommes régalé!

Des poireaux fondants, des St Jacques et des crevettes, la générosité du parmesan… un vrai repas bonheur!

Je vous ai déjà proposé du risotto sur le blog, je vous invite a revoir les différentes recettes comme le risotto au potimarron ou encore le risotto pâtisson et courgettes.

On se fait toute une histoire du risotto mais pourtant c’est simple a réaliser, et c’est tellement booooonnnnnn! Oui je sais je vous l’ai déjà dit Ah Ah Ah Mais j’aime tellement ça!
Quand je ne sais pas quoi faire à manger mais que j’ai envie de me régaler c’est soit polenta crémeuse soit risotto… ça dépend du niveau de motivation et du temps que j’ai devant moi!

Ce repas vous tente? Alors c’est parti!

INGREDIENTS: (pour 2 personnes)

  • 120g de riz rond pour risotto (riz Arborio)
  • 30g de beurre
  • 1 verre de vin blanc
  • 1 L de fumet de poisson
  • 2 échalotes
  • 2 blancs de poireaux (NON on ne jette pas le vert de poireau! Il peut vous servir pour une soupe, un bouquet garni, du vert de poireau sauté, … )
  • 1 feuille de laurier
  • thym séché
  • ciboulette ciselée (j’en prépare toujours au congélateur)
  • parmesan
  • sel
  • poivre
  • 6 St Jacques
  • 6 crevettes de tailles moyennes (ou 2 grosses gambas)

Commencer par éplucher les échalotes et les émincer finement.
Faire revenir dans le beurre, avec le laurier et le thym frais.
Pendant ce temps, laver bien les blancs de poireaux et les émincer.
Ajouter dans la casserole et faire revenir pendant 10 minutes en faisant attention de ne pas tout brûler.

Décortiquer les crevettes en laissant un petit bout de queue pour que se soit plus joli.
Rincer les St Jacques.
Réserver au frais.

Faire chauffer 1L de fumet de poisson (j’en met toujours un peu plus dans ma casserole au cas où.

Ajouter le riz à risotto dans la poêle où il y a les échalotes et les poireaux, dés qu’il devient translucide ajouter le vin blanc et laisser mijoter à feu doux pendant 15 minutes.

Ajouter ensuite petit à petit des louches de fumet de poisson chaud.
Saler et poivrer.

Il faut en rajouter dés que vous voyez que le bouillon a été absorbé. 

Réiterer jusqu’à épuisement du bouillon, avant de mettre la dernière louche de bouillon, penser à cuire vos st Jacques dans du beurre 1 à 2 minutes par face en fonction de leur taille, ajouter les crevettes.

Quand la dernière louche de bouillon est quasi absorbée, ajouter du parmesan râpé à votre convenance.

Vous allez obtenir un risotto crémeux à souhaite, disposer dans les assiettes avec les St Jacques et les crevettes.
Parsemer de ciboulette ciselée.

Servir chaud.

Bon appétit!

FACEBOOK * INSTAGRAM * TWITTER * HELLOCOTON * INSPILIA * PINTEREST 

Roulés apéro chèvre, oignons caramélisés et roquette

Bonjour bonjour,

Aujourd’hui je reviens vers vous avec mon apéro de St Valentin de la semaine dernière, des roulés apéro chèvre, oignons caramélisés et roquette.

Appétissant non? (l’abus d’alcool est dangereux pour la santé )

Très simple a réaliser, vous pourrez les proposer à vos invités à tout moment, ce n’est pas spécial St Valentin! Je sais que beaucoup trouvent que c’est une fête commerciale, que l’on a pas a attendre une journée précise pour se dire que l’on s’aime, je suis d’accord mais je trouve qu’il ne faut pas passer à côté d’une occasion de faire la fête.

Pour cette année j’avais fait simple, des roulés apéro et une risotto de la mer (que vous découvrirez vendredi).

Nous avons fait notre petit repas en amoureux, une fois les loulous couchés, c’était très chouette.

Ici on adore l’apéro, vous le savez, c’est un moment convivial et j’apprécie à chaque fois de préparer des petites choses.
Vous avez déjà pu voir les pois chiches rôtis, le saumon gravlax, les sablés au fromage et les rouleaux à la viande des grisons
Entre autres évidemment, je vous invite a cliquer sur la catégorie Apéro dans la colonne de droite.

Pour l’apéro du jour, c’est très facile, ces feuilletés pourront également accompagner une salade lors d’un pique-nique ou une soirée télé.

On y va?

(l’abus d’alcool est dangereux pour la santé)
Si gourmands… (j’aurai pu ajouter des pignons de pin torréfiés)

INGREDIENTS:

  • 1 pâte feuilletée
  • 1/2 bûche de chèvre
  • 1 poignée de roquette
  • 1 gros oignon (ou un confit d’oignon tout prêt si vous préférez)
  • huile d’olive
  • vinaigre balsamique
  • sel
  • poivre
  • herbes de Provence
  • miel
On dispose les différentes garnitures.
On roule le tout en boudin.
On découpe et on enfourne.

Commencer par les oignons caramélisés mais vous pouvez utiliser un confit d’oignon du commerce pour encore plus vous faciliter la vie).
Eplucher l’oignon, émincer le finement.

Le faire revenir dans un peu d’huile d’olive à la poêle.

Une fois les oignons devenus translucides, ajouter un peu de vinaigre balsamique.

Préchauffer le four à 180°.

Dérouler la pâte, répartir vos oignons caramélisés sur la pâte, couper le fromage de chèvre que vous ajouterez également, terminer par une belle poignée de roquette, saler et poivrer.

Ajouter un filet de miel et un peu d’herbes de Provence.

Rouler la pâte en boudin.

Remettre au frais pour 30 minutes minimum.

Couper en rondelles le boudin de pâte et enfourner pour 25 à 30 minutes.

Bonne dégustation!

FACEBOOK * INSTAGRAM * TWITTER * HELLOCOTON * INSPILIA * PINTEREST 

Zéro gaspillage : le pudding

Bonjour bonjour!

Aujourd’hui on va parler d’un sujet qui me tient énormément à coeur, le gaspillage alimentaire!

J’essaie de réduire un maximum nos déchets, même si sincèrement du boulot, surtout à cause des emballages cartons etc…

En revanche côté gaspillage alimentaire on est à quasi zéro! Aujourd’hui je vous propose donc une recette qui va vous permettre d’utiliser vos restes de pain, avec donc ma recette zéro gaspillage : le pudding!

On peux y ajouter des raisins secs si on veut (mais on est pas très fans ici), idéal pour le goûter ou le petit déjeuner, on peut même en réaliser des salés! Parfait non?

Revenons d’abord aux déchets, nous allons de moins en moins en grandes surfaces, on privilégie l’achat des légumes et fruits (de saison c’est mieux) chez un agriculteur local qui n’a pas le label BIO mais qui bosse en raisonné (de toute façon rien qu’a regarder les légumes on est fixé, c’est du bon sans saloperie), pour ce qui est de la viande, on en consomme vraiment moins donc on achète pareil chez des producteurs locaux (manque la volaille encore…), bref on fait des efforts 😉

On commence le vrac aussi mais ici c’est pas super fourni en vrac clean et qui coûte pas un rein… (dans Nantes il doit y avoir mais je vais pas aller sur Nantes à chaque courses ah ah ah)

Pour ce qui est du gaspillage alimentaire c’est très rare que l’on jette des aliments mais aujourd’hui on va parler du cas du pain plus précisément!

Ici on garde le pain, pour faire principalement de la chapelure, mais récemment il y avait beaucoup de pain, alors j’ai eu envie de faire du pudding! J’adore ça, j’aime aussi la version « ch’pain de chien » du Nord Pas de Calais 😉

Vérifier bien que le pain n’est pas moisi avant de vous en servir, surtout si vous l’achetez en grandes surfaces! Ici c’est pain de la boulangerie (on est bon client ah ah ah)

Le pudding est simplissime a faire, rapide, délicieux! Bref que du bon!

Je vous ai déjà parlé de zéro gaspillage sur le blog avec des recettes simples comme la soupe de fanes de carottes ou le pesto de fanes de radis (mais c’est pas trop la saison là).

Bien, on y va?

C’est parti!

INGREDIENTS:

  • 350g de pain rassis
  • 1 L de lait
  • 4 oeufs
  • 180g de sucre roux
  • 1 sachet de sucre vanillé (ici c’est du maison)
  • caramel (j’avais encore du Pur Bonheur! Mon fournisseur ah ah ah)

Commencer par préchauffer le four à 180°.

Emietter le pain plus ou moins grossièrement.
Faire chauffer le lait avec le sucre vanillé.

Mettre le pain dans un grand saladier, verser le lait bien chaud dessus.
Remuer pour aider a bien ramollir le pain.
Dans un bol, battre 4 oeufs avec le sucre et 2 cuillères à soupe de caramel liquide.

Verser dans la préparation pain et lait et bien mélanger.

Chemiser un moule à cake (beurre + farine ou beurre + sucre), presser un peu le pain.

Enfourner pour environ 1h.

Laisser refroidir, arroser de caramel liquide (soyez généreux!) et servir avec une boule de glace vanille par exemple!

A bientôt 😉

FACEBOOK * INSTAGRAM * TWITTER * HELLOCOTON * INSPILIA * PINTEREST 

Salade de butternut rôtie

Hello les gourmands et gourmandes!

Aujourd’hui on continu dans ma passion butternut, avec cette fois ci la version froide, une salade de butternut rôtie avec roquette, pois chiche et féta.

Un vrai bonheur!

Mardi je vous ai proposé la recette de la butternut panée, un délice aussi, mais je dois avouer que cette version est tout aussi savoureuse! D’une simplicité enfantine, je suis complètement accro! Dave a adoré aussi, je vais en refaire rapidement… Ben oui, devinez ce que l’on a acheté chez notre producteur… Une butternut entre autres ah ah ah

Cette recette nécessite une préparation en amont, la butternut rôtie au four, afin que la butternut est le temps de refroidir.

Mais ce n’est pas compliqué ni très long, il suffit de lancer la cuisson et de vaquer à vos occupations pendant ce temps 😉

J’ai utilisé des pois chiches à cuire moi même mais dans les ingrédients je vais vous mettre la quantité déjà cuite, en boîte par exemple.
Pour vous faire gagner du temps 😉

Cette recette est vraiment simple, la féta apporte une touche gourmande supplémentaire, la roquette cette touche un peu piquante, c’est parfait pour moi!

On y va?


INGREDIENTS:

  • 1/2 butternut
  • huile d’olive
  • paprika
  • sel
  • poivre
  • herbes de provence
  • cumin
  • roquette
  • 1 petit oignon (ou échalotte)
  • 150g de pois chiches
  • 100g de féta
  • vinaigre balsamique
  • ciboulette ou persil ciselé(e) (je congèle quand j’en ai)

La veille ou le matin, couper la demi butternut en cubes, en retirant la peau (si la courge est bio et que ça ne vous dérange pas vous pouvez laisser la peau).

Préchauffer le four à 200°.

Dans un saladier, mettre les cubes de butternut, un filet d’huile d’olive, saler, poivrer, ajouter un peu de paprika et de cumin et mélanger.

Disposer sur une plaque de cuisson recouverte au préalable d’un papier sulfurisé (ou d’une plaque silicone si vous avez).

Enfourner pour 15 à 20 minutes.

Laisser refroidir.

Une fois la butternut bien refroidie, passer à la confection de la salade.

Egoutter les pois chiches (si bio récupérer l’eau pour faire de la mousse chocolat si si je vous assure c’est bluffant!).

Eplucher et émincer l’oignon.

Dans un saladier, verser les pois chiches, l’oignon émincé, les cubes de butternut rôtis.
Couper la féta en petits dés que vous ajoutez.
Saler, poivrer et arroser d’un trait de vinaigre balsamique.

Au moment de servir, disposer une grosse poignée de roquette dans les assiettes et ajouter votre salade.

Saupoudrer de persil ou ciboulette haché(e) et déguster.

Bon appétit!

FACEBOOK * INSTAGRAM * TWITTER * HELLOCOTON * INSPILIA * PINTEREST 

Butternut croustillante

Bonjour les gourmands et gourmandes!

J’espère que vous allez bien, ici il fait encore moche… je dois bien avouer que je rêve de chaleur (mais pas trop, avec la SEP ça fait pas bon ménage ah ah ah), de soleil, des journées sans pluie…
Mais bon c’est l’Hiver, c’est comme ça, on y peut rien!

Pour se réconforter il y a des plats comme la courge butternut croustillante.

C’est pas carrément appétissant?

Je voue un véritable culte à la courge butternut, j’adore ça, en soupe, en salade, rôtie et comme ici panée.
C’est juste le bonheur!

Je vous en ai déjà parlé sur le blog, comme le curry de butternut, les lasagnes butternut, la butternut rôtie ou encore le gratin automnal.

C’est toujours bon!

Rien que voir la photo de cette bouchée parfaite j’ai faim…

J’ai pané mes tranches de butternut puis cuit au four pour éviter le bain de friture mais vous pouvez faire de manière classique si vous le souhaitez.

J’ai décidé de servir mes tranches de butternut panées avec de la salade roquette (ma petite préférée je l’avoue) et des dés de féta.
Que du bonheur! D’ailleurs j’ai tellement aimé cette association que vous allez revoir les mêmes ingrédients dans une recette différente vendredi.
Je dois d’ailleurs vous dire que je serais bien incapable de choisir entres ces deux recettes tellement je les ai aimé…
David valide aussi donc c’est clairement une réussite!

Des plats simples mais savoureux, que demander de plus?

Je sais que certains participent au lundi sans viande, ces 2 recettes seront vos alliées! Je mange plusieurs repas végétariens dans la semaine donc ça ne me change pas vraiment mes habitudes 😉
Comme vous le savez on a fortement diminué les viandes, on en mange beaucoup moins mais mieux. Peut être qu’un jour on franchira une nouvelle étape, nous verrons. Pour le moment ce mode de vie nous convient.
(même si pour certains ce n’est pas assez, je suis pour la tolérance mais contre la sur-consommation qui pour moi fait des ravages dans tous types d’alimentation.)

Revenons à la recette du jour, vous allez voir c’est d’une grande simplicité! Pas besoin de passer des heures en cuisine pour se régaler!
La prochaine fois j’ajouterai des graines de courges ou des pignons de pin torréfiés, se sera encore plus fun! Ou des noix… les choix sont multiples!

Bien, on y va?

Place à la recette!

A table!

INGREDIENTS:

  • 1/2 courge butternut
  • 2 oeufs
  • farine
  • chapelure (On garde les restes de pain pour le mixer et avoir de la panure)
  • sel
  • poivre
  • féta (on l’achéte en bloc c’est bien meilleur, comme le parmesan en fait)
  • salade type roquette
  • huile
  • vinaigre de votre choix
  • ciboulette ou persil
* bave *

Préchauffer le four à 200°.

Couper la courge butternut en 2 dans le sens de la longueur.
Retirer les graines (vous pouvez les garder pour faire des graines de courges apéro)

Retirer la peau (si la courge butternut est bio vous pouvez l’a laisser ce n’est pas génant).

Découper des tranches de butternut d’un peu moins d’1 cm d’épaisseur.

Dans un saladier, battre les oeufs en omelette, saler et poivrer.

Dans un autre récipient verser de la farine et dans un 3éme de la chapelure.

Tremper chaque tranche dans la farine, puis dans l’omelette puis dans la chapelure, tremper de nouveau dans l’omelette puis à nouveau dans la chapelure.

Disposer sur une plaque allant au four, recouverte d’un papier cuisson.

Arroser d’un filet d’huile (de tournesol ou de pépin de raisin par exemple).

Enfourner entre 20 et 30 minutes en retournant les tranches de temps en temps.
Une fois bien dorées c’est prêt!

Servir avec de la salade et des dés de féta, un trait d’huile de de vinaigre de votre choix et pourquoi pas des graines de courges, des pignons de pin ou des noix, saler, poivrer et voilà!

Bon appétit!

A vendredi!

FACEBOOK * INSTAGRAM * TWITTER * HELLOCOTON * INSPILIA * PINTEREST 

Crêpes à la noisette pour la chandeleur – Nos goûters maison

Bonjour les gourmands et gourmandes!

Aujourd’hui je vous propose une recette spéciale « nos goûters maison » avec des crêpes à la noisette pour la chandeleur.
Des crêpes toutes simples, la poudre de noisette apporte un plus, on tellement aimé que je les ai préparé vendredi et j’en ai de nouveau fait le dimanche pour le goûter et le petit déjeuner du lundi.

La chandeleur approche, je n’avais pas prévu de vous proposer une nouvelle recette de crêpes mais à force d’en voir tous les jours sur internet ou à la télé et même à la radio que j’ai pas pu résister, il me fallait des crêpes!

Pour les garnir j’ai utilisé de la crème citron et du caramel Pur Bonheur de la confiserie Bonté. Nous sommes régulièrement en contact et le dernier colis qu’ils m’ont adressés étaient assez fantastiques!
Je vous avez posté une photo sur Instagram d’ailleurs, il y avait des pâtes à tartiner mais aussi diverses confiseries et même des bonbons sèves de pin qui sont actuellement mes meilleurs amis… Ah Ah Ah

Revenons aux crêpes, d’ailleurs je vous ai déjà proposé d’autres recettes de crêpes avec Pur Bonheur 😉

Celles ci sont simples et rapides a faire, parfaites pour les goûters express 😉

Idéal pour la rubrique de nos goûters maison orchestré par Féelily non? 🙂 J’aime définitivement beaucoup ce rendez-vous gourmand!!

On y va?

INGREDIENTS (pour une douzaine de crêpes) :

  • 250g de farine
  • 50cl de lait
  • 4 oeufs
  • 30g de beurre
  • 40g de sucre
  • 50g de poudre de noisette

Verser la farine, le sel, la poudre de noisette et le sucre dans un grand saladier, mélanger.
Faire fondre le beurre.
Ajouter les oeufs et fouetter vivement.
Ajouter le beurre et le lait petit à petit tout en mélangeant.
Faire cuire dans une poêle anti-adhésive (vous pouvez graisser la poêle si vous voulez), faire cuire vos crêpes en faisant attention de ne pas faire trop chauffer la poêle.

Et régalez vous! Amusez vous avec les garnitures! Chocolat, chantilly, fruits frais coupés, compote, etc…
Une crêpe party c’est toujours parfait!

A bientôt!

FACEBOOK * INSTAGRAM * TWITTER * HELLOCOTON * INSPILIA * PINTEREST 

Gâteau fraîcheur citron vert

Bonjour bonjour,

Aujourd’hui je vais vous parler de mon dessert d’anniversaire, le gâteau fraîcheur citron vert.
Inspiré par le dessert que j’ai mangé au Plaza Gardens de Disneyland Paris, j’avais tellement accroché dessus que je voulais un gâteau similaire pour mon anniversaire.

Oui, je suis autant accro au film Les mondes de Ralph que mes enfants… Vivement le 2!

Je pense refaire une base biscuit style génoise avec les biscuits rose de Reims, je pense qu’il y a des choses à faire avec 😉

Pour aujourd’hui se sera une base de financier, avec une chantilly légèrement citronnée.

J’ai adoré mon gâteau d’anniversaire, je pense le refaire une prochaine fois.

Je suis assez fan des gâteaux moelleux avec une dose de fraîcheur, pas lourd, parfait pour finir un bon repas non?

Si vous me suivez depuis un moment vous devez savoir que j’aime le citron et le citron vert, je vous ai proposé plusieurs recettes, je vous invite à les revoir.
Le cake citron, citron vert et verveine, la tarte citron et ses bâtonnets de meringue ou encore le cake citron crumble.

Ce dessert est très facile a réaliser vous allez être étonné(e)s !

On y va?

Appétissant non?

INGREDIENTS:

  • 150g de sucre glace
  • 150g de beurre
  • 75g de poudre d’amande
  • 40g de biscuits rose de Reims réduits en poudre
  • 60g de farine
  • 3 blanc d’oeufs
  • 1 pincée de sel
  • 60cl de crème liquide entière
  • 300g de mascarpone
  • 3 sachets de sucre vanillé
  • 1 citron vert

Préchauffer le four à 180°.

Mélanger la farine, la poudre d’amandes, la poudre de biscuits rose de Reims et le sucre glace.
Faire fondre le beurre pour qu’il devienne noisette (le beurre doit prendre une couleur brun clair mais ne doit surtout pas brûler!)
Battre les blancs en neige avec une pincée de sel.
Incorporer délicatement à votre mélange de différentes poudres.
Ajouter le beurre fondu et mélanger.

Mettre dans votre moule (le mien est rectangulaire, celui de Ma Spatule).
Enfourner pour 12 minutes.

Laisser bien refroidir.

Préparer la chantilly mascarpone au citron vert.
Mettre dans un saladier la crème liquide et le mascarpone.
Mélanger puis fouetter à l’aide d’un batteur électrique.
Incorporer le sucre vanillé, le zeste de citron vert (en garder un peu décorer la tarte) et le jus du citron vert (petit à petit).
Fouetter jusqu’à obtenir un mélange « chantilly ».

Mettre dans une poche à douille et disposer sur votre base financier.
Décorer avec les zestes de citron et déguster.

Bon appétit!

FACEBOOK * INSTAGRAM * TWITTER * HELLOCOTON * INSPILIA * PINTEREST 

Séjour à Disneyland Paris – Partie 2 : Hôtel Cheyenne, Red Garter Saloon et restaurant Captain Jack

Bonjour bonjour!

Comme prévu voici la suite de notre escapade familiale, avec cet article séjour à Disneyland Paris – partie 2 : hôtel Cheyenne, Red Garter Saloon et restaurant Captain Jack.

L’attraction des tasses est tellement jolie…

Je vous ai laissé hier dans la partie 1, nous étions retourné à l’hôtel.

Aujourd’hui donc je vous parle un peu plus longuement de l’hôtel, de son bar et de son restaurant. Mais aussi du restaurant Captain Jack où nous avons mangé le jeudi midi.

Les jolis détails au dessus du lit…

Pour ce qui est de l’hôtel, comme je vous l’ai indiqué hier, nous sommes arrivés le mercredi 9 janvier vers 7h, l’accueil a été très sympathique et nous avons eu la chance de pouvoir aller directement à notre chambre.

Normalement les chambres sont accessibles à partir de 15h pour les nouveaux arrivants.

Le couloir de l’hôtel Cheyenne et mon joli sac Jujube (gagné sur le stand de l’Agence Komlm lors du Efluent8 ) <3

L’hôtel Cheyenne est divisé en plusieurs établissements, dont l’un pour l’accueil, le restaurant, le bar et la boutique.
On vous fournit un plan, c’est assez amusant car on a vraiment l’impression d’être dans une mini ville du far west.
Dans chaque partie vous retrouverez un grand couloir qui dessert les chambres, tout est dans l’esprit western mais sans être trop.

La chambre, pleine de jolies détails

Les chambres sont décorés sur le thème de Toy Story et plus particulièrement Woody.
Nous avions une chambre standard avec un grand lit et un lit gigogne qui peut donc accueillir 1 ou 2 personne.
La décoration est très jolie, sans être kitch! Ils ont gardé les lampes d’origine, il y a une frise avec les personnages de l’univers Woody, les rideaux sont aussi aux couleur du personnages.
La salle de bain est simple mais fonctionnelle, esprit bois, avec les produits Disney (c’est toujours mieux de se laver avec des produits Mickey…) et les serviettes.
Il y a également une télé, que Louis a apprécié quand on est rentré le mercredi. Il a pu regarder un peu de dessins animés avant d’aller manger.

Niveau bruit… il faut le dire vous entendrez du bruit, surtout si comme nous vous avez des gens au dessus qui laissent leur enfants courir et sauter partout après 23h30… Mais bon comme on se le disait, on est juste là pour dormir! Donc c’était très bien.

Un très chouette moment au Red Garter Saloon

Le soir donc nous sommes allés boire un verre au Red Garter Saloon.

David a pris le Grey Goose (Vodka, jus de citron vert et ginger beer), j’ai choisi le Rangers (Vodka, infusion citrus, liqueur de fraise des bois, nectar de fraise et jus de pomme) et Louis a eu un « cocktail » orange/grenadine avec un gadget Flash Mc Queen lumineux… (oui oui nous sommes faibles).

C’est en prenant notre verre que nous avons vu qu’ils proposaient également des demi pizza, des sandwichs… ce qui nous a fait dire que la prochaine fois nous prendrons probablement la demi-pension avec un buffet dans le parc et le soir grignotage autour d’un verre avant d’aller dormir.

Les cocktails étaient très bons, l’ambiance est sympa, si vous avez de la chance vous pourrez être à côté de la cheminée, il y a également un grand écran avec diffusion de sport.

Nous nous sommes ensuite dirigés vers le restaurant, le Chuck Wagon café.
La salle est immense!
Mais il y fait froid, sincèrement.
Pour le repas du soir, je dois avouer que l’on a pas vraiment apprécié, il y a du choix mais je pense que nous étions tellement fatigués de notre journée (on était levé depuis 2h du matin quand même…) que l’on avait pas excessivement faim.

Et si on compare avec celui du midi, qui était absolument génial, ce buffet paraissait moins top niveau qualité. J’aurai aimé du chili, je n’en ai pas vu.

Après autant les gens étaient plutôt corrects le midi, autant là… les gens quand c’est buffet à volonté ça peut vite être la folie… bref bref…

Bon j’avoue je me suis quand même éclaté sur la partie dessert, surtout quand l’un des employé a sorti une tarte citron meringuée… comment résister?! On est d’accord…

Nous sommes ensuite retournés dans notre chambre, Louis s’est très vite endormi.
Le lendemain matin nous avons pris le petit déjeuner à l’hôtel et là je dois dire que c’était bien sympa!

Pour prendre des forces pour une nouvelle journée

Nous étions dans les 1ers arrivés c’était donc encore calme et j’ai pu faire des photos tranquillement.
Les boissons chaudes sont à volonté, c’est à vous d’aller les chercher dans des espèces de distributeurs ainsi que des jus de fruits et du lait froid.

Le buffet est largement garni de croissants, pain au chocolat, pains différents, quatre quart, brioche… mais aussi fromage, charcuterie, fruits, confiture, pâte à tartiner, céréales et … des oeufs brouillés et du lard!
Oui, quand je dors à l’hôtel j’adore les petit déjeuner!

C’était la fête! Et c’était bon! Je pense aussi que le fait d’être dans les 1ers était vraiment appréciable, c’était relativement calme, personne pour vus bousculer au buffet, pas d’enfant que vous devez éviter de justesse avec votre assiette… le bonheur!

Un dernier passage dans la chambre, on récupère les sacs, on les met dans les voiture (que nous avons laissé sur le parking de l’hôtel pour la journée).
Nous avons choisi de prendre la navette car clairement la journée de la veille était encore bien présente dans les jambes (si vous me suivez sur Instagram vous avez pu voir que ma montre connectée m’a indiqué plus de 30 000 pas pour le 1er jour ah ah ah).

Nous sommes repassés au studio, Louis a pu avoir un câlin et une signature de Dingo, il tenait a refaire les parachutes.
Puis nous sommes passés dans le parc classique.
Nous avons pu, comme la veille, pu faire beaucoup d’attractions et nous balader tranquillement dans le parc.

La décoration du restaurant Captain Jack

Le midi nous avions très envie d’aller au Captain Jack, nous connaissions l’ancienne version le Blue Lagoon. Comme nous n’avions pas très faim nous avons décidé de ne prendre qu’un plat.

Niveau décoration je n’ai pas eu l’impression qu’il y est eu beaucoup de changement hormis le drapeau pirate mais mes souvenirs remontent à des années donc…

Louis n’a pas vraiment apprécié son plat, j’ai goûté et j’ai compris pourquoi il ne voulait pas manger, la sauce est particulière… elle a un goût sucré…
Mon plat, porcelet boucané était bon, je trouve que la portion de riz est trop importante, j’aurai préféré plus de légumes.
David a aimé son plat mais comme moi, il trouve ces plats chers pour la quantité…

Lors du repas vous aurez la visite du Capitaine Jack Sparrow en personne qui viendra voir si tout se passe bien, faire des photos, signer des autographes… Très sympathique.

Les plats étaient bons, mais je trouve tout de même les plats chers, la prochaine fois on testera le Chalet de la Marionnette ou le Lucky Nuggets ou Inventions dans l’hôtel Disney (on va probablement y aller rapidement d’ailleurs).

Clin d’oeil au film Là-haut …

L’après midi nous avons de nouveau fait les attractions (en même temps on est là bas pour ça…), un peu de boutique et Louis a pu faire la rencontre de Pluto. Il est d’ailleurs déçu de ne pas avoir vu Minnie et Daisy car il aurait aimé avoir les signatures de tous les personnages de La Maison de Mickey…
D’où le fait qu’on pense les emmener au restaurant Inventions quand on retournera dans le Nord…

Nous avons évidemment terminé la journée par le spectacle by Pandora… c’est toujours aussi beau même si quand on est petit c’est compliqué de voir… surtout que les gens s’amusent à le filmer sans le regarder avec leur portable… bref bref…
Nous avons fait quelques boutiques à Disney Village avant de retourner à la voiture.

Les jolis souvenirs rapportés du parc, David le mug cochon tirelire et moi le mug licorne et le pin’s BigBen, des pâtes à mâcher… le joli MagicPass, Louis a eu d’autres cadeaux et Alice aussi évidemment 😉

C’était un séjour fou, féerique, magique… gourmand aussi (notamment au Plaza Gardens, vraiment je vous le recommande).

On espère pouvoir y retourner bientôt, Louis a adoré. Il en parle encore!
J’adore Disney, j’y suis vraiment très attachée et pouvoir partager ça avec Louis (et Chéri mais il connaissait) c’était génial.
Quand on est là bas on redevient tous un peu enfant, on a le sourire, même si on a mal aux pieds on continue d’avancer…
Il faut aussi dire qu’ils font fort chez Mickey, il y a toujours plein de choses à voir, des petits détails, des choses à manger (oui j’ai résisté aux popcorns etc…)

C’est toujours aussi magique, j’aimerai pouvoir y aller plus souvent 😉
Un petit moment de magie et de paillettes ça fait toujours du bien!

J’espère que ces articles vous auront plu, c’est différents de ce que je vous propose habituellement.

D’ailleurs si on fait le restaurant Inventions du Disneyland Hôtel je vous ferais un retour ici!

On se retrouve vendredi, je vous parlerai de mon gâteau d’anniversaire!

A bientôt.

FACEBOOK * INSTAGRAM * TWITTER * HELLOCOTON * INSPILIA * PINTEREST 

Séjour à Disneyland Paris – Partie 1 : le parc et le plaza gardens

Bonjour bonjour,
Oui oui je sais, j’aurai dû publier cet article avant mais j’ai été pas mal occupée entre mon anniversaire et le rhume 😉

Aujourd’hui donc je reviens avec vous sur notre séjour à Disneyland Paris – Partie 1 : le parc et le plaza gardens.

Le magnifique château de Disneyland Paris… Toujours aussi féerique…

Nous sommes partis avec Louis (Alice étant chez Papy, Mamy et Tonton) le mercredi 9 janvier, vers 3h du matin… Mickey ça se mérite!
Louis n’était pas au courant, nous lui avions dit que l’on allait partir tous les 3 loin pour choisir la future cuisine…

L’arrivée à 7h du matin qui pique mais il y a toujours quelqu’un pour vous accueillir! Service au top, accueil souriant, on nous a fourni les plans des parcs, les programmes etc… parfait!

Nous sommes donc arrivés vers 7h du matin à destination, l’hôtel Cheyenne où nous avions réservé.
Après passage à l’accueil pour récupérer nos magiques pass (pass avec les entrées, les repas etc…) on nous a annoncé que notre chambre était déjà prête!
Le top!
Nous avons donc été déposer nos affaires directement là bas, on s’est posé un peu puis nous sommes repartis : direction le parc!

Cette partie du parc est très réussi niveau décoration! La partie Ratatouille est charmante aussi!

Les résidants des Hôtels Disney peuvent rentrer dans les parcs à 8h30, avec un nombre d’attractions réduits et certaines boutiques ouvertes.
Nous avons été jusqu’aux parcs à pieds, ce n’est vraiment pas loin, le lendemain on a pris la navette 😉
Comme il n’était pas 8h30, nous sommes passés voir le Disneyland Hôtel, nous avons eu la surprise de voir que la maison pain d’épices et les décos de Noël étaient toujours en place, magique! Puis nous sommes passés à la boutique pour acheter le fameux carnet d’autographe et son crayon…
Un indispensable à Disneyland Paris!

Nous avons décidé d’aller directement dans le studio, nous y avons fait Ratatouille, Zig-Zag et les Toy Soldier Parachute Drop ainsi qu’un bisou à Mickey.
Nous avons été surpris car Louis a littéralement sauté dans les bras de Mickey, c’était magique! Il s’est éclaté dans les parachutes et l’attraction zig-zag. Pour ce qui est de Ratatouille… c’est très sympa mais clairement 3D (pas toujours évident avec les lunettes) et les mouvements c’est spécial…
Amusant, bien réalisé, mais pas mon attraction chouchou.

Nous nous sommes ensuite dirigés dans le Parc classique, pour pouvoir y entrer avant 9h30.
La surprise c’est que le magnifique sapin était toujours là! Le bonheur!
Louis a vu Donald puis nous avons enchainé les attractions jusque 12h où nous avons mangé au Plaza Gardens sur Main Street.

Nous avions choisi la formule pension complète standard, nous devions donc mangé dans des rectaurants buffets… la prochaine fois la demi-pension sera suffisante 😉

Le Plaza Gardens donc!

Le buffet de folie! Des plats appétissants et variés, une équipe à votre écoute…

On est d’accord niveau dessert c’était la folie!

Le cadre est joli, le choix est juste dingue! Honnêtement, des 3 restaurants que nous avons fait c’est notre préféré! La qualité est vraiment au rendez-vous, j’ai été surprise.
Il y en a pour tous les goûts, une partie « salade/entrée », une partie plats chauds (dont un stand pizza, un stand hot dog…) et une partie dessert (dont une zone bonbon…).
J’ai goûté un peu de tout ce qui me faisait envie sans me faire non plus des assiettes gargantuesques.
J’avoue mention spéciale pour le rosbeef et la poitrine fumée mais aussi pour la pécan pie et la tarte fraîcheur au citron…

Mon assiette… celle de Louis Ah Ah Ah

L’aprés-midi nous avons fait un max d’attractions, sachant qu’il y avait peu d’attentes, le plus long a été 30 minutes et le reste on attendait entre 5 et 20 minutes… Louis a vu Mickey dans son magnifique costume spécial Phantom Manor, nous avons également fait la parade pour le plus grand plaisir de Louis.

Big Thunder Mountain, mon attraction chouchou, Louis a tellement aimé que nous l’avons fait au moins 5 fois! Il rigolait tellement dedans c’était super!
Mickey toujours la classe <3
Nous avions une super place! Louis n’a pas arrêté de faire des signes aux personnages… franchement c’était magique!

Pour celles et ceux qui me suivent sur Instagram, vous avez pu voir en story la passion de Louis pour les chars Disney 😉

Nous sommes partis avant la fermeture du parc, pour nous reposer un peu avant le repas du soir au Chuck Wagon Café. Mais vous verrez tout ça dans la partie 2 😉

Alors cette 1ére partie vous plait? Rien qu’en revoyant les photos je meurs d’envie d’y retourner… Louis aussi d’ailleurs!

On se retrouve demain pour la suite!!

FACEBOOK * INSTAGRAM * TWITTER * HELLOCOTON * INSPILIA * PINTEREST 

Bûche vanille et caramel

Bonjour bonjour!

Je vais enfin vous proposer la recette de ma bûche vanille et caramel de Noël,avec son coeur coulant irrésistible.

Oui je sais, il était temps, c’est la course depuis Noël, et avec le séjour à Disneyland Paris de la semaine dernière j’ai été occupée et surtout épuisée en rentrant ah ah ah

Mais je vous en parlerai vendredi je pense 😉

Pour revenir à la bûche de Noël, cela fait plusieurs années que j’ai envie de m’y essayer mais je n’osais pas sauter le pas, je pensais que c’était compliqué.
En discutant avec ma team chouchou de Ma Spatule qui m’ont convaincu, ils m’ont parlé de plusieurs produits et j’ai décidé d’acheter (j’ai bien écrit ACHETER) le kit pour bûche Starlight de Silikomart (il est en solde actuellement).

J’ai également pris un moule à insert, il est un peu plus grand que mon moule à bûche, il faut le savoir pour penser à couper l’insert avant de le disposer dans le moule pendant le montage final.

Au final on se fait une montagne de certaine chose et puis on respire un grand coup et on se lance… pour se rendre compte que c’était pas si compliqué!

On s’est régalé, on peut l’a réaliser bien en avance pour être tranquille, c’est bien pratique.

Pour la décoration de ma bûche, je l’a voulait simple, le moule étant déjà bien joli, j’ai pris un spray effet velours blanc.
C’est vraiment canon pour finir la bûche. Mais on peut tout aussi bien faire fondre du chocolat et couler sur la bûche.

Pour d’autres idées recettes pour des desserts pour recevoir je vous invite à revoir la recette du gâteau 3 chocolats, la mousse caramel, le palet breton et sa ganache dulcey ou encore la tarte chocolat.

On y va?


INGREDIENTS:

*Pour l’insert mousse caramel*

  • 150g de sucre roux 
  • 180g de crème liquide entière
  • oeufs
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 1 pincée de sel fin
  • 3 feuilles de gélatine
  • 350g de crème liquide entière
  • caramel liquide (le mien vient de Pur Bonheur)

*Pour le biscuit dacquoise*

  • 3 blancs d’oeufs (il faudra garder absolument 2 jaunes pour la suite)
  • 60g de sucre
  • 70g de poudre de noisette
  • 15g de Maïzena

*Pour la bavaroise vanille*

  • 15cl de lait
  • 1 gousse de vanille
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 60g de sucre
  • 25cl de crème liquide
  • 3 feuilles de gélatine

Commencer par l’insert caramel.

Mettre la gélatine dans un grand bol d’eau froide pendant 10 à 15 minutes.

Faire cuire 125g de sucre afin d’obtenir un caramel.

Attention que votre sucre ne brûle pas.

Faire chauffer 180g de crème liquide et ajouter dans votre caramel, hors du feu.

Mélanger pour obtenir une consistance bien homogène.

Séparer les blancs des jaunes.

Battre les 3 jaunes avec les 25g de sucre restants et l’extrait de vanille, ajouter à votre crème caramel en remuant immédiatement pour éviter de cuire les jaunes d’oeufs.

Egoutter les feuilles de gélatines et incorporer à votre mélange encore chaud.

Laisser refroidir.

Monter les blancs en neige avec une pincée de sel fin.

Monter les 350g de crème liquide entière en chantilly bien ferme.

Incorporer à votre caramel les blancs en neige délicatement.

Une fois le mélange homogène, incorporer la chantilly, en prenant soin de ne pas mélanger trop fort.

Une fois la préparation parfaitement homogène, disposer dans votre moule à insert jusqu’à la moitié puis mettre un peu de caramel liquide au milieu avant de mettre de la mousse caramel de nouveau.
Et mettre au congélateur pour minimum 4h. Le mieux étant de faire l’insert la veille du montage.

Vous allez forcément avoir de la mousse caramel en trop, il vous suffira de l’a disposer dans des ramequins et mettre au frais.

Passer au biscuit dacquoise.

Préchauffer le four à 170°.

Battre les blancs en neige avec une pincée de sel fin.
Ajouter le sucre.
Tamiser la maïzena par dessus et ajouter la poudre de noisette.
Mélanger délicatement jusqu’à obtenir un mélange bien homogène.

Verser sur une plaque recouverte de papier cuisson.
Essayer de ne pas trop étendre le mélange pour que le biscuit soit bien moelleux et assez épais.
Utiliser une spatule pour étaler sur environ 1 cm.

Enfourner pour 20 minutes.

Laisser bien refroidir avant de passer au montage.

Crème bavaroise et montage.

Mettre les feuilles de gélatine dans de l’eau froide.
Mettre le lait dans une casserole avec la gousse de vanille fendue en 2 (gratter les graines pour les mettre dans le lait).

Faire chauffer et retirer du feu avant ébullition.

Fouetter les jaunes d’oeufs avec le sucre.
Y verser un peu de lait chaud vanillé (penser à retirer la gousse de vanille), mélanger puis reverser l’ensemble dans la casserole de lait vanillé.

Faire chauffer jusqu’à obtenir une crème anglaise.

Ajouter la gélatine hors du feu.

laisser refroidir.

Monter la crème liquide en crème chantilly.

Incorporer au mélange délicatement.

Passons au mélange.

Installer le tapis étoilé dans le moule à bûche ainsi que les côtés de la bûche.
Disposer un peu de crème bavaroise vanille, jusque 1/3 du moule.
Mettre votre insert caramel.

Appuyer un peu pour faire monter la crème bavaroise sur les côtés, finir la crème bavaroise avant de déposer la couche de dacquoise.

Appuyer légèrement.

Mettre au frigo et penser à décongeler 6h avant dégustation.

Bon appétit!

FACEBOOK * INSTAGRAM * TWITTER * HELLOCOTON * INSPILIA * PINTEREST