Quiche courgettes sans pâte express

Hello les gourmands!

Oui je sais normalement je poste le mardi matin mais avec l’angine blanche et l’otite j’étais plutôt en mode zombie sous la couette que pétillante et pleine d’initiatives. ah ah ah

Du coup je m’y met enfin! Il était temps je sais… Pareil pour les printables du mois d’octobre, je dois m’y mettre 😉 Ne vous en faites pas ils arriveront!

Pour aujourd’hui je vous propose la recette de la quiche courgettes sans pâte express.

Une recette infiniment simple, goûteuse, facile a préparer, rapide, idéale avec une salade verte. Une recette qui devrait plaire aux enfants comme aux parents.

On l’a mangé tiède mais aussi froide en cube pour l’apéro, c’était super sympa aussi. Je vous assure!

La prochaine fois je ferais une version quiche lorraine classique (bien que je déteste ça… mais Chéri adore alors je vais faire un effort!)

quiche-courgettes-sans-pate

INGRÉDIENTS:

– 3 oeufs

– 50 cl de lait

– 50g de farine

– 50g de maïzena

– 100g de lardons

– un peu de muscade

– 2 petites courgettes

– 1 oignon

– 1 filet d’huile d’olive

– 100g de gruyère râpé (la fois prochaine je mettrai du fromage de chèvre)

– sel

– poivre

– thym frais

– ciboulette 

Préchauffer le four à 180°.

Commencer par éplucher et émincer un oignon, le faire revenir dans un peu d’huile d’olive, y ajouter les courgettes en petits cubes avec le thym frais.

Ébouillanter les lardons, les égoutter et les ajouter dans la poêle avec oignon et courgettes.

Dans un saladier, mélanger les oeufs avec la farine et la maïzena.

Ajouter le lait, bien mélanger.

Saler, poivrer, mettre une pincée de muscade puis incorporer le mélange oignon/courgettes/lardons (en retirant le thym), ajouter de la ciboulette ciselée.

Verser dans un moule à tarte que vous aurez préalablement beurré.

Enfourner pour 40 minutes.

Bon appétit! 

On peut ajouter un peu de curry aussi 😉 

A très vite les gourmands! Je retourne à mes médicaments et ma couette…. 

 

signature

 

 

FACEBOOK * INSTAGRAM * TWITTER * HELLOCOTON * INSPILIA * PINTEREST

 

 

 

 

Cake citron, citron vert et verveine

Hello les gourmands!

J’espère que vous allez bien! 

Aujourd’hui on va encore parler de gourmandise sucrée avec une recette d’un délicieux cake citron, citron vert et verveine.

J’ai réalisé ce cake sur un coup de tête, j’avais récupéré de la verveine au boulot (merci le projet jardinage avec les élèves que mon collègue N. a mis en place) mais j’avais follement envie de citron…

Alors j’ai lié les 2 ensemble! Et c’est de la pure dinguerie!

Je vous assure, une véritable folie gourmande! David a carrément adoré et m’en redemande!

Le cake est moelleux, acidulé comme il faut, pas trop sucré, ultra gourmand, bref A TESTER D’URGENCE !!

Il est idéal pour petits et grands, il est idéal tout court en fait (roooooh bon d’accord j’arrête les fleurs)

Je suis réellement dingue de ce cake, et j’avoue je suis fière de cette recette! Oui je sais, c’est moche de s’auto-congratuler! Mais là je suis vraiment fière de moiiiiii hihihi 

Servit à l’heure du thé, au goûter, au petit déj’… Bref il n’y a que des raisons excellente de déguster une part de cake… Je vous ai dit à quel point il est moelleux? Ah oui je vous l’ai dit! Et qu’il fondait en bouche? ah non hé hé hé 

Et cette note acidulée à tomber par terre…. Oh la la Il faut que j’arrête sinon je vais filer ne cuisine à 22h pour en refaire un ah ah ah

Alors du coup, on passe à la recette, c’est plus prudent… (ou pas! je sens que je vais le refaire ce week-end ah ah ah)

On y va!

cake-citron-citronvert-verveine

INGRÉDIENTS:

Pour le cake:

– 3 oeufs

– 200g de farine

– 120g de sucre

– 150g de beurre fondu

– 1/2 sachet de levure chimique

– 8 cl de lait

– 2 citrons vert et le zeste d’un des citrons

– 1 bouquet de verveine (environ 20 feuilles)

 

Pour le glaçage: 

– le jus de 2 citrons jaune

– Le zeste et le jus d’un citron vert

– 4 cuillères à soupe de sucre glace

recette-cake-citron-citronvert-verveine

Commencer par préchauffer votre four à 180°.

Faire bouillir le lait, le retirer du feu et y faire infuser la verveine pendant 20 minutes à peu prés.

Prélever le zeste, presser les citrons verts.

Dans un saladier, battre les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter alors la farine, la levure et le beurre fondu. 

Retirer les feuilles de verveine!

Ajouter les jus de citron, le zeste et le lait.

Bien mélanger.

Beurre un moule à cake puis y verser votre pâte.

Enfourner pour 45 à 50 minutes.

Vérifier la cuisson à l’aide de la pointe d’un couteau.

 

Laisser refroidir, et préparer le glaçage.

Mélanger le jus des différents citrons avec le sucre glace au fouet.

 

Répartir sur le cake et saupoudrer de zeste de citron vert.

 

Respirer, couper et surtout…. SAVOURER !

 

Bon appétit les petits gourmands!

A très vite 😉 

signature

 

 

FACEBOOK * INSTAGRAM * TWITTER * HELLOCOTON * INSPILIA * PINTEREST

 

 

 

Gaufres fourrées à la vergeoise

Hello les gourmands!

Comment allez vous en ce début de semaine? Ici c’est un peu la course, j’ai du me mettre un bon coup de pied aux fesses pour écrire cet article… Mais j’y suis arrivée! ah ah ah 

Et en plus la recette me tient particulièrement à coeur puisque c’est une recette de ma région natale! Les gaufres fourrées à la vergeoise. 

Il s’agit de gaufres fines, délicatement fourrées de vergeoise. J’en mangeais quand j’étais enfant, on allait au marché le jeudi matin et une vendeuse les faisait à la demande, devant les gens, sur un tout petit stand. On les mangeait tièdes et c’était juste de la pure folie!

A chaque fois que je retourne dans le Pas-de-Calais je cherche à en retrouver mais à chaque fois je ne tombe pas au bon moment pour le marché qui en propose ou on fait autre chose bref à chaque fois ma petite gourmandise me passe sous le nez.

Alors quand nous sommes allés dans ma famille je me suis dit qu’il fallait prendre les choses en main et j’en ai fait moi même…

C’était top! 

Par contre suivez bien la recette, j’avais mis trop de farine, la pâte doit rester molle, élastique et non pas une boule homogène, donc suivez bien les doses 😉 

C’est un vrai bonheur, je suis certaine qu’une fois que vous y aurez goûté vous ne pourrez plus vous en passer!! 

Moi je regrette de ne pas avoir le gaufrier pour! J’avais piqué celui de ma Mamy ah ah ah 

C’est idéal pour le goûter, l’heure du thé, la petite douceur devant la télé… A vous de choisir votre moment de dégustation!

On y va??

INGRÉDIENTS

(pour une bonne quarantaine de gaufres)

Pour la pâte:

– 550g de farine

– 50g de sucre en poudre

– 1 sachet de sucre vanillé

– 1 pincée de sel

– 150g de beurre mou coupé en petits dés

– 4 oeufs

– 20cl de lait

– 1 cube de levure fraîche

 

Pour la vergeoise:

– 600g de vergeoise blonde (ou sucre roux si vous n’avez pas la chance d’en trouver 😀 moi j’en ai ramené un stock ah ah ah)

– 300g de beurre mou coupés en dés

(Certaines personnes y ajoutent du rhum, comme vous le savez je ne suis pas archi fan des desserts avec alcool du coup je n’en met pas mais libre à vous d’en ajouter un peu)

On commence par la pâte! Sachant qu’elle va devoir pousser 😉 

Dans un bol, émietter la levure, ajouter le sucre en poudre et verser le lait chaud par dessus, remuer pour faire fondre la levure. Laisser travailler 15 minutes minimum.

Dans un grand saladier (j’insiste sur le grand!), verser la farine, ajouter le mélange levure/lait/sucre, une pincée de sel puis mélanger.

Ajouter le beurre mou coupé en dés et les oeufs. Mélanger bien le tout, pétrir pendant un bon moment. Recouvrir d’un torchon et laisser pousser entre 1h30/2h.

Pendant ce temps préparer le fourrage. 

C’est très simple, il suffit de mélanger le beurre mou coupé en dés avec la vergeoise (et le rhum si vous le souhaitez). Vous allez obtenir une pâte bien homogène, laisser de côté.

gaufres-vergeoises

Retourner à vos gaufres.

Façonner une quarantaine de boules de pâtes de tailles égales (on est pas au millimètre non plus hein!), les déposer sur une plaque farinée, recouvrir du torchon et laisser pousser 30 minutes.

Là il va falloir vous y mettre à plusieurs! Il faut une personne qui cuit les pâtons, une personne qui fend les gaufres dés leur sortie du gaufrier (ouille ça chauffe!) et ensuite une autre personne qui tartine de pâte à la vergeoise.

Embaucher vos enfants, vos frères ou soeur… Ou alors soyez très organisé et rapide!!! 

Bien, huiler légèrement les plaques du gaufrier, une fois qu’il est chaud, mettre une boule de pâte, la laisser cuire quelques minutes. Fendre la gaufre, la fourrer de pâte à la vergeoise.

Et voilà! Bon appétit! 

Pour info, le gaufrier de ma Mamy était pourvu d’un bouton « sèche/molle » j’ai donc évidemment mis sur « molle ». 

J’espère que vous réussirez à obtenir le bon résultat! Je pense que le gaufrier joue beaucoup 😉 

Bon appétit! 

Je vous avez déjà parlé de gaufres de mon enfance, avec les gaufres aux perles de sucre 😉 Délicieuses également!! 🙂 

A très vite!!!!

 

signature

 

 

FACEBOOK * INSTAGRAM * TWITTER * HELLOCOTON * INSPILIA * PINTEREST

 

 

 

One-pot-pasta langoustines et légumes

Hello les gourmands!

Je poste un peu tard aujourd’hui, la faute à la flemme et la fatiguent 😉 Mais je me tiens à mes deux articles par semaine hé hé hé 

Pour l’article du jour on va faire simple avec un one-pot-pasta langoustines et légumes. On peut tout a fait remplacer les langoustines par du poulet, ce que je pense faire la fois prochaine d’ailleurs! 

Mais alors pourquoi des langoustines? Et pourquoi ces légumes? Et bien tut simplement parce que c’était des restes de plancha de notre anniversaire! Il restait pas mal de légumes coupés, quelques langoustines, je me suis dit que je n’allais pas m’embêter et me lancer dans un one-pot-pasta improvisé.

Je me suis régalée! Comme d’habitude avec cette technique la sauce est onctueuse, les ingrédients cuits comme il faut, c’est parfait.

Si vous avez loupé les deux premières tentatives, je vous propose d’aller y faire un tour! One-pot-pasta pancetta et mozzarella et le one-pot-pasta saumon fumé et épinards.

Pour cette fois ci j’ai d’abord fait revenir quelques uns des ingrédients dans la cocotte mais ça prend 5 minutes donc ce n’est pas la cata 😉 

On y va?

onepotpasta-langoustine-legumes

INGRÉDIENTS:
(pour 2 personnes)

– 175g tagliatelles sèches

– une dizaine de langoustines décortiquées (ou 2 escalopes de poulet coupées en gros cubes)

– un peu d’huile d’olive

– 1 poivron jaune coupé en petits cubes

– 1 petite aubergine coupée en cube

– 2 oignons nouveaux émincés

– 1 gousse d’ail épluchée et coupée en morceaux

– 2 cuillères à soupe de crème fraîche

bouillon cube

– sel/poivre

persil (a ajouter avant de servir)

– 38cl d’eau (PAS PLUS PAS MOINS!!!!!)

recette-onepotpasta-langoustine

Commencer par faire revenir les oignons, l’ail et le poivron dans la cocotte avec un peu d’huile d’olive.

Ajouter les langoustines (ou le poulet si vous préférez) et laisser mijoter 2 à 3 minutes.

Ajouter ensuite les pâtes, l’aubergine, la crème fraîche, le bouillon cube, saler poivrer et mettre l’eau.

Laisser mijoter 15 minutes en tournant régulièrement.

Puis laisser reposer 5 minutes (si vous mettez du poulet, ajouter des copeaux de parmesan)

Parsemer de persil juste avant de servir!

Bon appétit!! 

J’espère que cette recette vous plaira! La prochaine fois je tente une version carbonnara ah ah ah 

A très vite les gourmands! 

La semaine prochaine on se retrouve pour les gaufres à la vergeoise (enfin!!) et le cake au 2 citrons et verveine! 

Bon week-end!

signature

 

 

FACEBOOK * INSTAGRAM * TWITTER * HELLOCOTON * INSPILIA * PINTEREST

 

 

 

Le brookies ou la gourmandise incarnée

Hello les gourmands!

Comment allez vous? Pour ma part la semaine commence moyennement, je suis malade et en arrêt. Même Louis est malade! Joie, bonheur… m’enfin on fait tout pour se remettre sur pieds rapidement 😉 

En attendant je vous propose une nouvelle recette, le brookies ou la gourmandise incarnée. 

Je dois vous avouer que j’avais entendu parler du brookies et que clairement, un mélange de cookies et de brownies ne me tentait pas du tout! J’avais peur que se soit écoeurant, étouffant, trop sucré … Et bien non!!! J’ai essayé de doser le sucre à la baisse pour sentir principalement le chocolat et les textures différentes. Et je peux vous assurer que c’est une pure dinguerie! 

On sent bien la différence des 2 pâtes, les chocolats se marient parfaitement, mais vous êtes libres de choisir d’autres chocolats si vous le souhaitez.

Je dois admettre que la personne qui a mélangé cookies et brownies devait être un grand gourmand et surtout un bec sucré, c’est pas possible autrement ah ah ah 

J’ai fait mes propres mélanges pour obtenir ce résultat en me basant sur les cookies (les cookies pépites de chocolat au lait ou les cookies m&m’s)et brownie que j’ai déjà réalisé, la prochaine fois j’utiliserai un chocolat au lait ou praliné pour la partie brownie…. Affaire à suivre! ah ah ah 

Les gourmandises ne vont pas s’arrêter en si bon chemin, surtout avec la période Halloween et Noël…. Préparez vous! Ah ah ah Mais chuuuuut…. 

J’ai réalisé ce brookies pour l’anniveraire de ma Maman, avec un clafoutis dont vous retrouverez la recette ici très rapidement.

Bref, je m’égare complètement, la fièvre sans doute ah ah ah

Et peut être aussi tous les projets que j’ai en tête 😉 

Bien, on passe en cuisine?

brookies

INGRÉDIENTS:

– 220 g de farine

– 1 tablette de chocolat type corsé (j’ai utilisé la Nestlé dessert corsé)

– 200g de pépites chunks (j’ai pris les vahiné mais on peut aussi acheter une tablette de chocolat et l’a concasser grossièrement)

– 200g de beurre + un peu pour le moule

– 190g de sucre roux

– 100g noix de pécan

– 3 oeufs

– 1 cuillère à café de levure chimique

recette-brookies

Commencer par la pâte à cookies.

Mélanger 100g de beurre mou avec 110g de sucre roux et un oeuf.

Ajouter 160g de farine, les pépites chunk et la levure, mélanger de nouveau

Beurrer un moule, répartir la pâte à cookies dans le fond du moule.

Mettre au frigo pour 15 à 20 minutes.

Passer à la préparation brownie.

Faire fondre le chocolat corsé avec le reste de beurre au micro onde ou dans une casserole. A vous de choisir la méthode qui vous correspond le mieux.

Laisser un peu refroidir puis ajouter 2 oeufs.

Mélanger, ajouter le reste de sucre roux et la farine.

Mélanger une fois de plus, ajouter les noix de pécan.

préchauffer votre four à 180°.

Sortir votre moule du frigo, verser la préparation à brownie dessus puis enfourner dans votre four chaud pour 35 à 40 minutes.

Attention que le dessus ne brûle pas (vous pouvez mettre du papier aluminium sur le gâteau en fin de cuisson)

Et voilà!

Bon appétit!!! 

A très vite! 

 

signature

 

 

FACEBOOK * INSTAGRAM * TWITTER * HELLOCOTON * INSPILIA * PINTEREST

 

 

 

One-pot-pasta : tagliatelles, saumon fumé et épinards

Hello les gourmands! 

J’espère que vous allez bien! 

Aujourd’hui est un jour un peu spécial, le 11 septembre, oui vous devez probablement tous vous souvenir de ce jour horrible… Moi aussi je m’en souviens,et je pourrais faire partie de ces gens qui pensent que ce n’est pas un jour festif. Mais pourtant pour nous si! 

Et oui, il y a 5 ans je partais une journée à la plage avec David et c’est le jour « officiel » où nous nous sommes mis en couple. Alors oui, on est le 11 septembre mais depuis 5 ans il symbolise un bel évènement, alors, je suis heureuse aujourd’hui. Et en 5 ans, il s’en est passé des choses, nous avons déménagé du côté de Nantes, nous avons un appartement et surtout un super baby! 

Tout ça pour vous dire que aujourd’hui, je suis heureuse et que ce soir je ne serais même pas aux fourneaux! Chéri a décidé de s’occuper du repas, et j’en suis ravie! 🙂 (je fais un remplacement cet après-midi donc je pense que je serais un peu rincée en rentrant ah ah ah)

Bien, revenons à la recette du jour, le one-pot-pasta : tagliatelles, saumon fumé et épinards.

one-pot-pasta-recette-saumonfume

Cette recette de base était dans le Vitalfood mais je l’ai retravaillé un peu 😉 

A la base j’avais la recette de gaufres à la vergeoise, le brookies, un clafoutis…. et puis j’ai décidé de vous parler de ma 2éme recette de One-Pot-Pasta… Cohérence zéro ah ah ah

Donc, pour cette deuxième recette, le saumon fumé et les épinards frais sont à l’honneur. Cette deuxième recette est délicieuse, sauf qu’il faut y rajouter un peu de zeste de citron et de jus de citron pour encore plus de saveur 😉 Faites moi confiance.

Comme pour la recette de fusillis à la pancetta et mozzarella, c’est très rapide, simple, peu onéreux et onctueux. 

Vous êtes tenté? Alors on y va?

INGRÉDIENTS:

(pour 2 personnes)

–  175g de tagliatelles sèches

–  100g d’épinards frais

–  100g de saumon fumé

–  1 grosse échalote émincée

–  1 gousse d‘ail épluchée et émincée

– 2 cuillères à soupe de crème fraîche entière

– 1 cube de bouillon de légumes

– poivre

– sel

– 38 cl d‘eau (je me répète mais PAS PLUS PAS MOINS!!!)

–  le zeste et le jus d’un citron (a mettre de côté et à ne rajouter qu’à la fin)

onepotpasta-saumonfume

Dans une cocotte (ou une grande casserole), mettre tous les ingrédients dans l’ordre indiqué sauf le jus et le zeste de citron que vous mettrez à la fin.

Cuire pendant 15 minutes à feu moyen en mélangeant régulièrement pour que cela n’accroche pas.

Ajouter ensuite les zestes et le jus de citron, le laisser reposer 5 minutes, en mélangeant de temps en temps.

Servir aussitôt! 

Bon appétit! 

recette-onepotpasta-saumonfume-vitalfood

Je suis certaine que vous allez vous régaler, tenez moi au courant si vous testez la recette 😉 Certaines d’entre vous l’ont déjà fait en ajoutant le #latambouilledebouille ou en me marquant dessus pour que je puisse les voir 😉 N’hésitez pas! Ou trouver moi un # sympa avec la tambouille de Bouille! 

A bientôt!! 

signature

 

 

FACEBOOK * INSTAGRAM * TWITTER * HELLOCOTON * INSPILIA * PINTEREST

 

 

 

 

Restaurant l’Auberge de la vieille Eglise à Trégastel

Coucou les fans de cuisine!

J’espère que vous allez bien! On se retrouve donc aujourd’hui avec un nouvel article, sur le Restaurant l’Auberge de la vieille Église à Trégastel. Le restaurant de notre dernier soir en Bretagne, celui où on s’est complètement lâché et où l’on s’est régalé c’était juste de la folie!

Avant toute chose, il faut que je vous raconte un peu notre séjour. Nous avions choisi de nous arrêter dans un camping de la jolie ville de Ploumanach’, le West Camping. Si je tiens à vous parler de ce camping c’est tout simplement parce que nous avons été conquis! 

Un petit camping, à taille humaine, ça fait plaisir! Des personnes adorables, un emplacement au top (nous étions dans un endroit un peu à l’écart avec des haies!), on a pu se faire un petit barbecue devant la tente, c’était extra! Je vous mettrai l’adresse en bas de l’article et le lien du site internet, oui, je suis trop sympa!)

Revenons au restaurant.

Pour la petite histoire, on est d’abord allé du côté de la plage de Trégastel… Il y avait quelques restaurants, David avait vu un restaurant mais moi j’avais repéré l’Auberge de la vieille Église. Après quelques hésitations de la part de Chéri et insistances de mon côté nous nous sommes décidé a au moins allé voir la carte de l’Auberge…. Et on a finalement poussé la porte 😀 Bien nous en a pris comme on dit! 

Je suis certaine que l’on ne se serait pas autant régalé au bord de la plage…. 

Pour trouver le restaurant, faites confiance au GPS! Car sincèrement au début on s’est dit que le resto avait fermé tellement cela semblé perdu en pleine campagne ah ah ah

Mais on a finit par se retrouver devant, dans le vieux Trégastel, un endroit charmant et bucolique, avec la « vieille Église ». (qui est charmante soit dit en passant, en tout cas l’extérieur, nous ne sommes pas rentrés, on avait trop faim!)

L’intérieur du restaurant est vraiment sympa, de la pierre, des petits détails qui font le charme de cet intérieur totalement en accord avec la carte.

On nous a installé juste derrière le vivier, c’était fort agréable, Louis était fasciné.

On a pris un apéro, et pour l’accompagner on nous a apporté des feuilletés apéritifs. J’ai trouvé l’attention très sympathique.

Ensuite on nous a apporté une petite verrine de gaspacho, qui était offerte à tous les gourmands. Très bon.

Nous avions choisi de prendre tous les 2 le menus à 38€ avec entrée, plat et dessert.

 

entree-aubergedelavieilleeglise-tregastel

huitres-aubergedelavieilleeglise-tregastel

En entrée David a pris l’assiette d’huîtres, on s’attendait à 6 huîtres, comme s’est souvent le cas mais non, il y en avait 12! Et moi j’ai pris une tarte fine aux poireaux et st jacques…. C’était juste de la folie!!! Je me suis régalée, j’en aurais bien mangé une deuxième! Pourtant elle faisait une belle taille! Je pense en faire moi même prochainement…. affaire à suivre 😉 

Pour le plat nous avons tous les 2 choisis le homard, compter 5€ de plus si vous choisissez ce plat d’ailleurs.

restaurant-aubergedelavieilleeglise

Tout comme l’entrée c’était juste parfait! On s’est régale! Et on avait l’air faim avec nos bavoirs géants… Louis a fait une drôle de tête en nous voyant avec ah ah ah)

On a pris notre temps pour déguster le plat car vraiment c’était parfait! Et on en mange pas tous les jours 😉 Forcément ah ah ah

Pour le dessert, David a décidé de prendre les profiteroles et moi une tarte tatin, l’un de mes desserts favoris…

dessert-tatin-aubergedelavieilleeglise-tregastel

profiterolles-aubergedelavieilleeglise-tregastel

Tout comme le reste du repas c’était absolument parfait! 

Nous avons pris une bouteille de vin blanc et même un verre de poire…. Comme je vous l’ai dit on avait décidé de fêter comme il se doit cette dernière soirée de vacances! 

Les prix ne sont pas excessifs, nos menus étaient à 43€ puisqu’il fallait ajouter 5€ pour le homard. Il y avait d’autres menus mais je n’ai pas retenu, je suis désolée.

Après oui, ce n’est pas le petit bistrot mais on peu s’en tirer pour une plus petite facture que nous 😉 Nous on a vraiment profité ah ah ah 

Chose à savoir, ils acceptent les chèques vacances! 😉 

Les gérants de restaurant typiquement terroir sont vraiment sympathiques, la dame a occupé Louis avec du pain et des livrets, c’était très agréable. (même si avec son doudou – il l’a rarement en balade mais là on l’avait pris- il était calme).

Voilà, vous savez tout de notre dernière soirée, c’était fantastique! On est ravie d’avoir poussé la porte de cet établissement, j’espère que vous aurez envie d’y aller également! N’hésitez pas une seule seconde!!! Il est vraiment à tomber!! Je ne trouve même pas les mots pour décrire la qualité de ce repas, de l’accueil et de l’ensemble du restaurant. 

On va dire gourmand, savoureux, chaleureux, … 

Qu’est ce que je disais, je ne trouve pas les mots! ah ah ah 

Alors j’arrête là, il n’y a pas plus à dire, je vous laisse y aller!!! Et je vous assure, la Bretagne est un lieu magique! Un endroit où l’on se sent bien, où non il ne pleut pas tout le temps (si si je vous jure!), les paysages sont magnifiques, la région est riche en légendes et vous savez comme j’en suis friande! (ah bon je ne vous l’avais pas dit? ah ah ah)

Et oui, les fées, lutins etc me passionnent.

Bref, la Bretagne, c’est superbe, c’est gourmand, c’est accueillant, on y file!

sejour-bretagne

 

bretagne

 

Alors, l’adresse du restaurant:

L’AUBERGE DE LA VIEILLE ÉGLISE
9 place de l’Église
22370 TREGASTEL

02 96 23 88 31

L’adresse du camping: 

WEST CAMPING
105 rue Gabriel Vicaire
PLOUMANACH’ (commune de PERROS GUIREC 22700)

02 96 91 43 82
westcamping@live.fr

A très vite les gourmands!!! 😉

Et dites moi, notre repas ne vous fait pas envie?? 😀

Pour rappel, je vous avez parlé d’un autre restaurant de nos vacances, le ventre des Halles à St Malo.

 

signature

 

 

FACEBOOK * INSTAGRAM * TWITTER * HELLOCOTON * INSPILIA * PINTEREST

 

 

 

 

Restaurant le ventre des Halles à St Malo

Hello la compagnie des gourmands!

C’est le week-end! Pour vous aussi? 

Le sujet du jour est le restaurant Le ventre des Halles à St Malo. J’aime partager avec vous mes bonnes adresses, celle-ci en est une excellente!

On se retrouve donc pour un petit tour à St Malo. Je vous avais parlé un peu de nos vacances, on est allé en Picardie puis dans le Nord-pas-de-calais, à Cancale (j’ai décidé de ne finalement pas vous parler du restaurant de Cancale car je trouve qu’il est largement en dessous des 2 autres que nous avons fait) et enfin Ploumanach’.

Comme nous étions à Cancale, nous en avons profité pour aller faire un tour à St Malo. 

C’est une très jolie ville, nous y reviendrons probablement hors saison afin d’en profiter pleinement. Quand notre ventre a commencé à se faire plus pressant nous sommes partis en quête d’un restaurant…

Et là, il faut savoir qu’à St Malo il y a du choix… probablement trop! Malheureusement nous étions partis dans l’idée de trouver un bon restaurant de bord de mer mais ils étaient tous pleins à craquer et pour être parfaitement honnête certains ne me tentaient pas du tout… J’ai eu plus l’impression de voir des pièges à touristes… même si je suis certaine qu’il y a des bons restaurants de moules-frites! On en tentera un la prochaine fois.

Les restaurants étant pleins (et certains restaurateurs nous regardaient d’un mauvais oeil avec Louis en poussette….) j’ai décidé d’aller voir dans une petite rue perpendiculaire à la grande rue principale… Et là j’ai eu l’impression d’être à Lyon! 

Oui oui, vous avez bien lu! A Lyon, dans les petits resto où l’on voit les jambons et saucissons pendus… Je suis allée chercher David qui m’a regardé genre « de la viande? Tu es tombée sur la tête? » et puis j’ai réussi à le convaincre et on est entré.

restaurant-leventredeshalles

Ce petit restaurant à la déco très bistrot nous a tout de suite plu, l’ambiance, le côté parfois un peu décalé (il faudra aller dans les toilettes pour prendre pleinement conscience du caractère décalé du restaurant….) nous a transporté!

Pour le repas, pas réellement de carte, peu de plats, ce qui pour nous est un plutôt un gage de qualité.

J’ai décidé de prendre l’une des suggestions du jour, du jarret de cochon braisé accompagné de ses frites maison… Alors là, je dois faire une pause pour vous expliquer le pourquoi de ce choix…

En temps normal je n’aurai absolument pas choisi un tel plat, ça ne m’attire pas… Alors pourquoi ici oui? Tout simplement parce que nous étions derrière le monte plat et que j’ai vu ses plats arriver… J’ai flashé! L’odeur et le visuel m’ont tellement mis l’eau à la bouche que j’ai commandé ça!

Pour David, il s’agissait d’une belle pièce de viande au beurre maître d’hôtel, avec les fameuses frites maison. Le tout accompagné de vin blanc évidemment (oui l’abus d’alccol est dangereux pour la santé).

restaurant-leventredeshalles-stmalo

On s’est régalé! C’était juste parfait! Le cochon braisé était tendre et fondant, la viande de David était superbement bien cuite et savoureuse, les frites maison étaient à tomber…. Bref que du bon pour ce restaurant!

Nous n’avons pas pris de dessert car nous avions peur de ne pas réussir à nous traîner jusque la plage… 

Je vous recommande tout particulièrement ce restaurant, les prix sont très corrects, il faut compter entre 15 et 30€ par personne. 

La serveuse était très agréable, le cadre sympathique, je regrette de ne pas avoir pu goûter les desserts 😉 

Bref, on y file!!!! 

restaurant-stmalo

Le Ventre des Halles
 

stmalo

petit-tour-stmalo

signature

 

 

FACEBOOK * INSTAGRAM * TWITTER * HELLOCOTON * INSPILIA * PINTEREST

 

 

 

 

One Pot Pasta pancetta et mozzarella (ou le plat de pâtes facile et onctueux!)

Hello les gourmands!

On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle recette 🙂 Je sais, j’avais prévu de vous parler des restaurants de nos vacances mais ces derniers jours j’ai testé 2 recettes de one pot pasta et c’est tellement foufou que je n’ai pas pu m’empêcher de partager cette découverte avec vous!

Alors, pour cette première recette, je vous propose des One Pot Pasta pancetta et mozzarella (ou le plat de pâtes faciles et onctueux!). C’est une recette que j’ai trouvé dans le dernier numéro du Vitalfood (vous connaissez l’amour que je porte à ce livre bourré de pépites culinaires!).

onepotpastapancetta

J’avais déjà vu passer cette technique sur le web et cela m’intriguait beaucoup, je n’arrivais pas à savoir si j’avais envie de goûter, j’avais peur que ce soit lourd, que le fait qu’il y ait l »eau de cuisson des pâtes ne soit pas trop désagréable en bouche… Et puis en lisant les recettes du magazine je me suis dit qu’il fallait tester, histoire de ne pas « mourir idiot » comme le dit l’expression populaire, un peu désuète d’ailleurs…. 

Alors me voici dans la cuisine, a couper mes ingrédients, je met tout dans la cocotte, je croise les doigts pour que se soit bon… J’ai tout bien fait comme il faut, j’ai juste mis plus de pancetta car je n’avais pas envie de remettre 4 tranches au frigo… La feignasse oui je sais!

Après les 15 minutes de cuisson puis les 5 minutes de repos, on avait sous les yeux un plat de pâtes gourmands, qui donnait clairement envie de plonger la fourchette dedans! Avec cette technique vous obtenez une sauce onctueuse et goûteuse, bref, le bonheur total! 

Je peux vous assurer que cette recette est délicieuse, Chéri a même dit qu’il en aurait voulu plus! Pourtant j’ai pris les doses du magazine (divisé par 2 puisque c’était une recette pour 4, sauf la pancetta comme vous l’avez lu plus haut!)

Petite précision, j’ai utilisé ma -nouvelle hiiiii- cocotte en fonte (offerte par Belle Maman) mais vous pouvez très bien utiliser une casserole!

Alors, tenté par l’expérience?? 

INGRÉDIENTS:

(pour 2 personnes – qui aiment beaucoup la pancetta)

– 125g de fusillis complètes

– 125g de mozzarella coupées en tranches

– 70g de tomates séchées à l’huile

– 100g de pancetta (même pas honte) en morceaux

– 2 cuillères à café d’origan séché

– 1 oignon rouge émincé (c’était un oignon classique dans la recette mais je n’avais que du rouge)

– 1 cube de bouillon de légumes (j’utilise les marmite de bouillon)

– 4 feuilles de basilic

poivre

sel

– 38 cl d’eau (ATTENTION: PAS PLUS PAS MOINS!!!!)

– 2 grosses poignées de roquette

recette-one-pot-pasta-mozzarella

Commencer par mettre la roquette de côté, vous n’en aurez besoin que à la fin.

Ensuite, placer les ingrédients dans l’ordre d’apparition au fond de votre cocotte, finir par l’eau.

Faire cuire à feu moyen pendant 15 minutes en remuant régulièrement pour ne pas que ça accroche au fond.

Laisser reposer 5 minutes puis mélanger avec la roquette et servir aussitôt!

Et voilà!! Oui vous n’avez pas rêvé, cette recette est d’une simplicité enfantine!! 

Je vous laisse vous régaler 😉 

A très vite!! 

 

signature

 

 

FACEBOOK * INSTAGRAM * TWITTER * HELLOCOTON * INSPILIA * PINTEREST